mer. Oct 28th, 2020

Ce qu’il faut retenir d’une époustouflante manifestation en Algérie

La journée d’hier, vendredi 15 mars 2019, restera à jamais gravée dans l’histoire de l’Algérie et du monde entier. Jamais l’Algérie a connu des marches aussi grandiose, aussi pacifique et aussi simultanée. Toutes les wilayas du pays, sans exception aucune, ont connu des marches et des manifestations.

Un seul mot d’ordre : marche pacifique, ne pas tomber dans la provocation, et surtout dire non au système et non à la continuité du pouvoir actuel. “Même pas une minute”, disent-ils à l’unanimité.

De ces marches populaires grandioses, plusieurs points essentiels sont à retenir. Mais au dessus du lot, deux points importants, peut être même décisifs émergent du lot : Le nombre des manifestants et le ralliement des forces de sécurité aux manifestants.

Les estimations se différent certes, et l’absence de communication officielle renforce le doute. “Il ‘y avait au moins 3 millions de manifestants à Alger”, deux millions au minimum”, “20 millions de manifestants sont sortis à travers tout le territoire national”, les avis divergent et se converge vers une seule réalité : Hier, l’Algérie a connu la plus grande manifestation de son histoire.

La partie officielle ne communique pas et ne fournit pas les chiffres exacts du nombre des manifestants. Cette absence laisse place à la manipulation, aux jugements approximatifs et officieux.

Ce qui est certain, le nombre des manifestants se compte par millions. A Tizi Ouzou par exemple, un ancien militant du MAK assure que la marche d’hier n’a jamais été observée à Tizi Ouzou. “Jamais je n’ai vu une telle marche. Même lors des manifestations du 20 Avril, jamais Tizi Ouzou c connu un engouement pareil”, nous déclare Lazehar.

Deuxième point, les forces de sécurité qui jubilent et deux policiers au moins ont rejoint les manifestants. En effet, deux policiers ont rejoint les manifestants en bradant même des pancartes anti pouvoir et contre la continuité.

Un policier à Bejaia est porté par les citoyens sur le toit d’une voiture avec une pancarte sur laquelle est écrit “Non au pouvoir, le système barra”…

Il faut dire donc qu’entre la police et le peuple, c’est la lune de miel. Du respect, des applaudissements et même des accolades et baisers entre citoyens et policiers. Du jamais vu !

#عاجل إنضمام الشرطة إلى مسيرة الشعب السلمية تحت هتافات الشرطة و الشعب خاوة خاوة ❤ بارتاجي زكارة في نظام العصابة و صحاب الكاشير

Publiée par ‎لا للعهدة الخامسة يا بوتفليقة‎ sur Vendredi 15 mars 2019

Tahya el jazair ❤️❤️#Wled_el_che3b

Publiée par Derrière Chaque sur Vendredi 15 mars 2019
636 vues
Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *